Un des 3 pièges dans le service mentionné dans le message du 15 avril dernier est de faire les choses pour le spectacle. Le favoritisme est la porte d’entrée dans ce piège. L’homme a tellement besoin de se sentir important et accepté qu’il tombe facilement dans le panneau de chercher l’approbation. Celle-ci lui donne un raccourci qui n’est pas l’oeuvre de Dieu, mais une conséquence de la chute. Cette pensée du jour explore le chemin vers la vraie valeur et la vraie appartenance! Bonne écoute!

Partager sur Facebook